Jean-Claude Borelly en concert aux Andelys (27) ce dimanche 18 décembre

Pas de finale de foot pour Jean-Claude Borelly qui donnera un concert ce dimanche à 16h à la collégiale Notre-Dame des Andelys (27)

Un récital baptisé « Au chœur des mélodies » de près de 2 heures, pour un moment inoubliable à ne pas manquer, c’est ce que propose le trompettiste Jean-Claude Borelly ce dimanche 18 décembre.

Ce programme, intitulé « Au Choeur des Mélodies » est un véritable spectacle où la mise en lumière, sobre et artistique, accompagne à la perfection le jeu instrumental de l’artiste. Ses mouvements et ses déplacements n’ont de cesse de faire vibre la sensibilité de l’assistance, grâce aux sonorités inégalées de sa trompette et au rayonnement spirituel du lieu.

Le musicien y interprètera des airs classiques, du gospel, mais aussi du jazz. Le public entendra la trompette d’or enchainer l’Ave Maria de Gounod, des extraits de l’Adagio d’Albinoni, du Concerto de la Mer, l’incontournable Il Silenzio, des musiques de films, des compositions de Pierre Bachelet, Barbara Streisand, Edith Piaf, sans oublier le célèbre Dolannes Mélodie.

Le tarif d’entrée est de 25€ les places sont en vente sur place avant le concert mais également chez Mag Press (centre commercial Intermarché des Andelys), au Café du Petit-Andely aux Andelys, et au bar tabac Le Saint Jean à Louviers.

« J’ai découvert il y a quelques années le plaisir de jouer dans les lieux sacrés, l’acoustique y est formidable, la résonance exceptionnelle. J’aime me balader dans les allées, être au plus près des gens ».

Jean-Claude Borelly au journal Paris Normandie

Le trompettiste Jean-Claude Borelly, qui se produit depuis plus de cinquante ans dans les églises, les cathédrales et les abbayes, reprend sa tournée en France, avec son nouvel album « Mon Univers ».

Jean-Claude Borelly est né en 1953 et il mène sa carrière depuis les années 70. C’est à l’âge de 7 ans que Jean-Claude Borelly se découvre une passion pour la trompette, en regardant Louis Armstrong à la télévision. Il rencontre un trompettiste de l’opéra de Paris qui l’initie à l’instrument et l’accompagne pendant toutes ses études au conservatoire et à l’école normale de musique.

En 1972, il devient musicien professionnel et se produit dans de nombreuses revues et cabarets parisiens. En 1975, il rencontre les compositeurs Paul de Senneville et Olivier Toussaint, puis leur titre Dolannes mélodie fait un carton et le positionne à la 1re place des hits parades pendant quatre mois dans plusieurs pays. Il collabore sur de nombreuses chaînes de télévision.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR