Ibrahim Maalouf signe la BO du film Citoyen d’Honneur

Sorti en salle il y a déjà quelques semaines, le film Citoyen d’honneur avec Kad Merad a bénéficié de la signature musicale d’Ibrahim Maalouf qui en signe la BO complète.

Ibrahim Maalouf ajoute une corde à son arc avec celle de compositeur de musiques de film. Il vient de composer la musique pour le nouveau film de Mohamed Hamidi, a qui l’on doit « Né quelque part » ou encore « La Vache ». Le musicien franco-libanais réussit à proposer une musique simple et discrète qui vient servir le film sans imposer la trompette et le style propose au musicien. On aime à retrouver le son de la trompette discrète et douce mélangée à des instruments traditionnels tels que le Oud, mais également des instruments classique comme l’accordéon, le piano ou encore une présence chargée des cordes frottées.

À l’image du reste de la filmographie de Mohamed Hamidi, Citoyen d’honneur est une fable qui dépeint des personnages partagés entre une double identité. Un thème récurrent que l’on retrouve dans Né quelque part, La Vache ou encore Jusqu’ici tout va bien. « Je me suis laissé porter par le sujet et le propos et c’était assez facile pour moi de me transporter dans ce personnage car, au fond, cet homme, c’est un peu moi. Quelqu’un qui a un lien fort avec son pays mais qui n’y est pas retourné », confie Kad Merad, qui y campe l’un de ses meilleurs rôles. D’ailleurs, les paroles profondes de la chanson El Rayah, de Dahmane El Harrachi reprise par Rachid Taha, qui résonnent dans le film prennent tous leurs sens. FranceInfo

Comédie dramatique « touchante et sensible, Citoyen d’honneur offre une image fidèle et juste de la société algérienne dans toute sa complexité et sa richesse, élégamment rythmée par les notes d’Ibrahim Maalouf », selon les mots de FranceInfo. La musique est comme le film, tout en simplicité et sincérité. Les thèmes sont mélodiques et bien interprétés à la trompette qui ne déborde pas trop d’accents et de clichés moyen-orientaux. On retrouve parfois même une écriture très classique, notamment par l’utilisation d’instruments acoustiques comme le violon, le violoncelle ou même encore l’accordéon. Une très belle réalisation qui montre encore une fois l’étendue des capacités du musicien.

Toute la bande originale est disponible en écoute sur Youtube.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR