Trompette et orgue ce dimanche avec Clément Foissel

Ce week-end, nous retrouvons Clément Foissel à la trompette accompagné de Jérémy Marchal à l’orgue. Les deux musiciens continuent leur tournée de concerts débuté au mois de mai à Charmes. Après Remiremont en juin, ils se produiront ce dimanche à Magnières (54). Si vous ne pouvez pas y assister, ils donneront encore deux concerts le 16 septembre à Fraize (88) lors des journées du patrimoine et le 18 septembre à Corcieux (88).

Les artistes ont du adapter le programme à l’orgue. Clément Foissel nous confie « L’orgue ne permet de jouer que du baroque, donc nous avons gardé Tomasi qui ne sonnera pas trop étrange avec le timbre de l’instrument mais le reste du programme a été adapté à l’instrument« . Exit donc Fauré et Schubert, pour intégrer du Haendel, ainsi qu’une pièce de Jean-Baptiste Robin intitulé « l’ange noire », deuxième mouvement des Récits Héroïques.


Au programme donc :
G. P. Telemann (1681-1767) : Concerto pour trompette en Ré M
J.S. Bach (1675-1750) : Ricercar à 6
G.F. Haendel (1685-1759) : Ombra mai fu A. Vivaldi (1678-1741) : Vedro con mio diletto
J. Demessieux (1921-1968) : Lauda Sion (1ère version)
J.S. Bach : Jesus Christus, unser Heiland BWV 666
H. Tomasi (1901-1971) : Semaine sainte à Cuzco
D. Buxtehude (1637-1707) : Chaconne en mi min BuxWV160
J.B. Robin (1976) : L’ange noir

J.S. Bach : Wachtet auf ruft uns die Stimme BWV 645
J.P. Sweelinck (1562-1621) : Mein junges Leben hat ein End
A. Marcello (1673-1747) : Concerto pour hautbois en ré min

Lors du concert du dimanche, ils auront l’occasion de présenter le très bel orgue de l’église Saint Laurent. Le concert est en effet à l’initiative de l’association des Amis de l’Orgue de Magnières. Cet instrument neuf a été construit au printemps 1990 par Alfred Wild, facteur d’orgues. C’est grâce au legs de Madame Louise Strambi qu’un orgue de cette importance a pu être construit.

Dessiné par M. Jean-Louis Salaignac, le buffet est en chêne massif. Les claires-voies sont décorées d’anges musiciens. Le fond est partiellement ouvert, là où se trouvent les tuyaux en sapin de la Soubasse 16′. Les tuyaux de façade sont en étain, avec écussons triangulaires rapportés, avec oreilles. L’orgue comprend 18 jeux sur deux claviers et pédalier

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR