Hello Louis!

Il y a 120 ans naissait Louis Armstrong. Cette star du jazz, ce immense précurseur a entraîné dans son sillage bon nombre d’enfants, d’adolescents qui souhaitaient lui ressembler.

Ce très grand trompettiste toujours de bonne humeur, à l’aspect jovial a été le tout premier dans bien nombre de domaines. Beaucoup de mystères subsistent encore autour de sa naissance, de son enfance, de sa vie. Que se cachait-il derrière cette jovialité ? France-Musique, tout l’été, propose des émissions consacrées à Satchmo, tel était l’un de ses surnoms.

«Du « champ de bataille », surnom du quartier néo-orléanais, où il a vu le jour, jusqu’aux plus grandes scènes du monde, découvrez un Louis Armstrong  que vous ne connaissiez pas. Extraverti devant le public mais secret  quant à sa vie privée, le monstre sacré du jazz s’est ingénié à garder  le flou sur sa jeunesse.

Malgré un palmarès enviable : premier afro-américain à écrire son  autobiographie, premier jazzman en couverture de Times Magazine, il a  même fait entrer le jazz au Metropolitan Opera… Les secrets du musicien,  dont sa véritable date de naissance, sont multiples.

« Un été avec Armstrong » propose de faire connaissance avec Louis Armstrong « côté coulisses », avec le concours d’historiens du jazz, des derniers témoins ayant  côtoyé le trompettiste et une invitée surprise qui s’exprimera pour la  première fois dans un média francophone.» Ceci est la proposition de France-Musique.

Dans beaucoup de biographies on peut lire Louis Armstrong probablement né le 4 août 1901. Probablement nous n’en sommes pas sur. il est né à la Nouvelle-Orléans dans un quartier livré à la prostitution. Il fait plusieurs petits travaux, exécute plusieurs petits délits qui lui vaudront un séjour dans un foyer pour enfants abandonnés. Il y découvrira à cette occasion le cornet à pistons. L’enfant se montre si doué que le responsable le nomme chef de la fanfare de l’établissement. Le jeune Louis devient populaire auprès des autres pensionnaires, mais aussi auprès des habitants de son ancien quartier devant lesquels il défile. « Prostituées, souteneurs, joueurs, voleurs, clochards, personne ne manquait à l’appel (…). Ils n’auraient jamais cru que je jouerais un jour du cornet, et que j’en jouerais si bien », raconte-t-il dans son autobiographie, Ma Vie à La Nouvelle-Orléans.

« L’élément déterminant dans le parcours de Louis Armstrong s’appelle Joe Oliver. C’est en 1917 qu’il fait du jeune Louis son protégé. En échange de services domestiques, il lui donne des cours de trompette. Le maître part pour Chicago en 1918. Une aubaine pour Armstrong qui le remplace dans l’un des meilleurs orchestres de La Nouvelle-Orléans. ……. »

On va vous laisser lire cette biographie sur le site de France-Musique grâce à un article de 2017.

Nous vous laissons découvrir une autre la biographie à travers le site de France-Musique 2021 ou la très complète biographie du site L’internaute.

Aux premières notes on reconnaît Louis, aux premières paroles chantées on reconnaît également sa voix rocailleuse. Que c’est bon de l’entendre !

Une rencontre exclusive en France avec un reportage une interview qui était disponible sur le site de l’Ina.

Louis Armstrong fait l’objet de nombreux livres et de nombreuses bandes dessinées. Quelques-unes ses bandes dessinées sont destinées aux adultes une autre destinée aux enfants. Ce sont des dizaines d’ouvrages consacrés à cet artiste.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR