Le concert du dimanche soir !

Chaque dimanche soir, Trompette Actus vous propose de partager un concert. Après Roy Hargrove, Ibrahim Maalouf, Hakan Hardenberger, Wynton Marsalis, Alison Balsom, Erik Truffaz, Dizzy Gillespie, Airelle Besson et bien d’autres, ce soir nous regarderons ensemble un concert de Christian Scott.

Christian Scott — Wikipédia

Christian Scott, trompettiste de jazz américain est né à La Nouvelle-Orléans le 31 mars 1983.

«Le trompettiste est reconnu pour son timbre chaud et sa capacité à jouer des notes rondes et floues inhabituelles pour son instrument. Sa musique, très métissée, se situe aux frontières du jazz, du free jazz, du hip-hop, de la soul et du jazz fusion.» Il est diplômé depuis 2004 du Berklee College of Music et exerce également d’autres instruments tels que le bugle et le cornet. Il est actuellement à la tête d’un groupe de jazz moderne qui porte son propre nom (The Christian Scott Ensemble).»

Plusieurs radios lui ont consacré quelques émissions, Trompette actus vous met le lien vers une des plus belles.

« Qualifié de « Dieu du nouveau jazz » par le magazine JazzTimes, Christian Scott est ce musicien inventif qui fait des musiques de rue (rap, électro, soul) sa musique. « Ma musique est-elle du jazz ? Oui, mais aussi du hip-hop ou du rock indé » dit-il. Une « Stretch music » comme il aime l’appeler, dans laquelle on entend le son de la figure tutélaire, Miles Davis (qui soulignait déjà les convergences entre jazz et rap). Le jeune trompettiste de La Nouvelle Orléans est en effet devenu en quelques années la figure d’une génération de jazzmen capables grâce à leur talent de bousculer les conventions du genre pour l’ouvrir à de nouveaux horizons. Fougueux, extravertis, le charismatique Christian Scott et sa jeune armada promettent une soirée incandescente ! »

Un message ?

Christian Scott La musique de Tunde Adjuah est un projet utopique. C’est aussi un rêve. Ce cycle de trois albums de chansons est sorti en 2017 à l’occasion du centenaire du premier enregistrement de jazz.

Sur le site Web de Christian Scott que nous tentons de traduire, on y décrit la trilogie comme « une réévaluation des réalités sociales et politiques du monde par le biais du son. Il s’agit d’une litanie de questions qui continuent d’affliger l’expérience humaine collective, comme l’esclavage en Amérique via le Complexe Industriel des Prisons, l’insécurité alimentaire, la xénophobie, l’immigration, le changement climatique, l’orientation sexuelle et l’inégalité des sexes, le fascisme et le retour du démagogue. »

Notre suggestion ici est d’écouter cet album de 2017 avant d’écouter les suivants dont « Axiom ».

Nous vous souhaitons un bon concert.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR