Le Van Beethoven Maurice André!

Je pense que la Musique amènera les Hommes à se rapprocher les uns des autres », Maurice André, trompettiste de légende dans Le van Beethoven. France Musique.

Le 7 mai, Aurélie Moreau consacrait une partie de son émission le Van Beethoven au plus grand trompettiste de tous les temps, Maurice André.

Cette émission vous pouvez la réécouter sur le lien ci-dessous.

L’émission commence par le concerto en mi bémol majeur de Joseph Haydn (1732-1809), Riccardo Muti : chef d’orchestre, Philharmonia Orchestra, Maurice André : Trompette

il est très difficile de parler de Maurice André et de trouver quelque chose de neuf à raconter.

Les biographies de cet immense musicien sont nombreuses et Trompette actu en a souvent parlé, je vous renvoie aux liens ci-dessous pour en savoir plus.

Le deuxième extrait est la Sonate en trio en sol min De Georges Friedrich Haendel (1685-1759)un autre monument de la musique. Maurice André : Trompette, Hedwig Bilgram : Orgue, arr Hedwig Bilgram.

Aurélie Moreau évoque succinctement la vie Maurice André son enfance à Alés par exemple.

Le troisième extrait est L’allegro con spirito pour trompette et orchestre de Johann Nepomuk Hummel (1678-1737), élève de Mozart durant deux ans. Herbert von Karajan : chef d’orchestre, Orchestre Philharmonique de Berlin, Maurice André : Trompette.

Aurélie Moreau évoque les conditions de rencontre entre Herbert von Karajan et Maurice André. Quand l’assistant de Karajan appelle Maurice André pour lui proposer d’enregistrer, celui-ci pense à une blague d’un de ses amis. Karajan brillait au firmament des chefs d’orchestre et que celui-ci s’intéresse à la trompette solo et à Maurice André a laissé perplexe ce dernier. La collaboration des deux a donné de merveilleux CD.

En réécoutant ces oeuvres jouées par Maurice André, je deviens triste et nostalgique avant de me rassurer car nouvelle garde est là.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR