Quelques conseils de routines de Wynton Marsalis

Nous vous proposons ce jour la traduction d’un message de Wynton Marsalis qui donne quelques conseils de pratique journalière.

Trois heures vous permettront de couvrir tous les aspects du jeu, mais 45 à 60 minutes suffisent pour une séance. La qualité de la session est plus importante que le temps passé.

La pratique a plusieurs objectifs de base: le son, les liaisons, la langue (détaché simple, double et triple), le phrasé. La méthode Arban est conçue pour tout ça.

Essayez d’obtenir un son aussi riche et pur que possible – un son « non cuivré », du genre sans métal dedans. Louis Armstrong est un bon exemple. Son son est vraiment brillant, mais pas cuivré. Il a un noyau chaud. Pendant les 15 à 20 premières minutes, jouez des poses de son, piano, du sol médium (sur la deuxième ligne) vers le sol grave. Pendant les 30 à 45 minutes suivantes, travaillez avec les pages 5 et 6 du livre Max Schlossberg, en variant les dynamiques et les tempos. Essayez de jouer à travers chaque liaison, d’obtenir un son régulier et rond sur chaque note et de surmonter les pauses de l’instrument. De plus, les exercices 59 et 60 du livre Schlossberg sont bons pour renforcer vos lèvres.

Prendre une pause.

Utilisez la deuxième étude (page 8) dans les études techniques Herbert L. Clarke. Travaillez sur la vélocité, avec un métronome, dans les tonalités majeures et mineures, lié, détaché simple et double. Travaillez également sur la syllabe « kah ». Montez tout droit sur la gamme, en commençant par le Do médium (exercice 32). Dans la méthode Arban, il y a une série d’exercices pour travailler sur votre attaque en détaché simple. Les numéro 19 à 28 sont particulièrement adaptés. Essayez d’obtenir une belle attaque ronde avec du « pop » dedans.

Ensuite, vous pouvez ouvrir un livre d’étude. Les études transcendantes de Theo Charlier est bon pour les trompettistes avancés, ou la méthode Arban pour les autres.
Faites des exercices de double / triple triple. Vous pouvez travailler 1 heure de détaché.

Prendre une pause.

Maintenant, travaillez un peu plus avec les liaisons, mais pas trop; vous ne voulez pas vous tuer. Élaborez un méthode comme Advanced lip flexibilities de Charles Colin. Ensuite, faites quelques exercices de phrasé hors de la méthode Arban. E
nfin, jouez quelques études caractéristiques d’Arban, ou des études de Charlier ou Schlossberg. Lorsque vous jouez ces études, ou dans n’importe quel exercice, continuez toujours sans arrêt la première fois. Revenez ensuite en arrière et retravaillez les endroits où vous avez eu des difficultés.

Jouez toujours – aussi banal ou simple que ce soit – avec une dynamique, un son et une expression musicale.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR