La sonnerie aux Morts, histoire et partition

Aujourd’hui, 11 Novembre, de nombreux trompettistes vont interpréter la sonnerie aux morts. Mais d’où vient cet hymne ?

Les sonneries militaires sont nombreuses et souvent originaires de différents pays, modifiées, mélangées pour aboutir à toutes celles que nous connaissons. Parlons aujourd’hui de la célèbre Sonnerie aux Mort.

La sonnerie aux morts (« Aux Morts ») est une sonnerie réglementaire de l’Armée française utilisée lors de funérailles, de la commémoration d’une bataille ou de toute cérémonie à la mémoire des hommes et des femmes tombés dans un conflit armé. – Wikipédia


La sonnerie aux morts est inspirée d’une sonnerie militaire de l’armée américaine, baptisée Taps. Cette sonnerie est jouée pour l’« extinction des feux » et aussi lors de la « descente du drapeau ». Elle est également utilisé pour les funérailles et serait attribuée à Daniel Butterfield.

« Le mot taps signifie en anglais « robinets » et vient de l’expression : close the (beer) taps (and send the troops back to camp) c’est-à-dire « fermez les robinets (de bière) (et envoyez les troupes au campement »). « Wikipédia


Frappé par l’impact qu’avaient sur les participants aux cérémonies les sonneries Taps, aux États-Unis, et Last Post, au Royaume-Uni, le général Gouraud, colonisateur, héros des Dardanelles et mutilé de guerre, prit l’initiative de faire composer par le chef de la musique de la Garde républicaine, le commandant Pierre Dupont, une sonnerie appropriée équivalente, « Aux morts »

En France, elle est entendue pour la première fois lors de la cérémonie de ravivage de la Flamme de l’Arc de Triomphe le 14 juillet 1932 en présence du Ministre de la Guerre André Maginot. Le Général Gouraud lui proposa sur le champ qu’elle devienne réglementaire. Ci-dessous, vous trouverez la proposition officielle du général Gouraud au Ministre de la Guerre et la partition dédicacée par le Commandant Dupont chef de la musique de la Garde Républicaine.  Elle s’ouvre sur un roulement de tambour, est jouée aux clairons (ou trompettes) accompagnés des tambours, et précède la minute de silence respectée lors des cérémonies d’hommage.


France Musique y consacrait une émission en 2018, animée par Roselyne Bachelot qui nous raconte l’histoire de cette sonnerie.


Trompette Actus

GRATUIT
VOIR