Romain Leleu en concert à Menton (06) le 4 août

Romain Leleu sera en concert avec son Sextet le 4 août à Menton pour le 73ème festival de musique de Menton. Le concert a lieu à l’esplanade des Sablettes à 21h30. Le programme nous emporte du Baroque à la variété française pour le soliste qui jongle du bugle, à la trompette Sib ou encore la trompette en Ut Alfred, créée par Adrien Jaminet.

« Il n’est guère de plus beau lieu de festival d’été que celui de Menton. Perché au-dessus de la mer, dominé par la façade et le clocher d’une merveille d’église baroque, protégé par le glaive séculaire de la statue de Saint-Michel et recouvert par le ciel étoilé, le festival accueille depuis soixante-dix ans les plus grands artistes classiques du monde. Créé par André Böröcz, dirigé par Paul-Emmanuel Thomas, le Festival de musique de Menton est l’un des plus anciens et prestigieux d’Europe.« 

L’entrée est gratuite !

PROGRAMME
N. Paganini /M. Doutrelant : Fantaisie – variations sur le Caprice N°24
A. Vivaldi : Vedro con mio diletto
A. Dvorak : Nocturne pour cordes
G. Gershwin : Un Américain à Paris
G. Gershwin : Summertime
R. Mendez : Romance
C. Chaplin : Limelight
J. Bosco : O bebado e a equilibrista
S. Gainsbourg : La Javanaise
L. Bernstein : America

BIOGRAPHIE

Romain Leleu étudie la trompette au CNSM de Paris. Il y remporte les premiers prix de trompette et de musique de chambre avant de se perfectionner auprès de Reinhold Friedrich à la Musikhochschule de Karlsruhe. Doté d’une grande musicalité, il donne son premier concert en soliste à l’âge de 14 ans et mène depuis lors une brillante carrière de trompettiste soliste.

Naviguant entre le répertoire baroque et la création musicale, il inspire de nombreux compositeurs d’aujourd’hui. Il enrichit aussi le répertoire de la trompette avec des transcriptions qui ne s’encombrent d’aucune barrière de style ou d’époque. En 2010, il crée l’Ensemble Convergences, devenu Romain Leleu Sextet : la subtile rencontre d’une trompette et d’un quintette à cordes avec laquelle il revisite les grands classiques de la musique savante et populaire. À l’été 2020, il fonde enfin le Duo Leleu Brothers avec son frère, le tubiste Thomas Leleu.

Doté d’un jeu lumineux et virtuose et d’une technique imparable, il est nommé Révélation Classique de l’Adami, lauréat de la Fondation d’entreprise Banque Populaire, de la Fondation SAFRAN pour la Musique et du Prix de la Fondation Del Duca de l’Académie des Beaux-Arts. Il est également élu « révélation soliste instrumental » par les Victoires de la Musique Classique et promu Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Il se produit en soliste sur les cinq continents, tant en récital qu’accompagné des plus grands orchestres : du Royal Albert Hall au Théâtre des Champs-Elysées, en passant par la Philharmonie du Luxembourg et le Seoul Arts Center. En musique de chambre, son généreux sens du dialogue trouve écho auprès de Thierry Escaich, Adam Laloum, Ibrahim Maalouf ou encore Frank Braley. Romain Leleu a été professeur de trompette au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et anime régulièrement des masters class à l’étranger.

Ses albums séduisent tant les oreilles des critiques que du public. Parmi eux, son enregistrement des grands concertos classiques (Haydn, Hummel, Neruda) qui est récompensé par le Classique d’or RTL, 5 de Diapason, Pizzicato et Resmusica.
Au cours de la saison 2021-22, il se produit notamment en concert avec le Stuttgarter Philharmoniker, le Zuger Sinfonietta, et fait ses débuts à la Philharmonie de Essen avec le Essener Philharmoniker. Il est également en tournée avec le Romain Leleu Sextet dans le programme Face(s) à Face(s). Il partage aussi la scène avec Thierry Escaich dans le programme.

Deux disques marquent l’entrée de Romain Leleu chez Harmonia Mundi : “Move” avec le Stuttgarter Philharmoniker et Marcus Bosch ainsi que le nouvel album du Romain Leleu Sextet.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR