Le concert du dimanche soir ! Stéphane Belmondo

Ce soir le « concert du dimanche soir » est un concert récent enregistré le 3 avril 2021 au SunSide à Paris. Nous allons écouter un peu de musique jazz récente. il s’agit d’un concert programmé à l’occasion de la sortie du disque « Brotherhood » de Stéphane Belmondo quintet.

Nous avons déjà parlé de la sortie de cet album enregistré par les deux frères Belmondo et sorti à la fin du 1er trimestre 2021.

« Stéphane Belmondo est né en 1967. Il étudie les percussions et la batterie dès l’âge de six ans, puis l’accordéon à huit ans et adopte la trompette avant l’âge de dix ans. Il intègre la classe d’accordéon classique au conservatoire d’Aix-en-Provence à 12 ans, celle de cornet à pistons à 14 ans, puis la classe de trompette au conservatoire de Marseille à 16 ans. Il obtient son premier prix de de trompette en 1986. »

Il est titulaire de nombreux prix de jazz, notamment aux victoires du jazz avec ou sans son frère Lionel.

L’album « Brotherhood », fraternité, est réalisé avec Lionel au saxophone et Stéphane à la trompette, accompagnés par Eric Legnini grand pianiste de jazz, Sylvain Romano à la contrebasse et Tony Rabeson à la batterie.

Brotherhood - Les frères Belmondo - Photo de Géraldine Aresteanu


« Le premier album du quintet en 10 ans et le premier album studio depuis 20 ans. Qui ne connaît pas les frères Belmondo ? Stéphane, le trompettiste, héritier flamboyant de Chet Baker et Freddie Hubbard, l’un des grands lyriques de son instrument, et l’un des plus estimés de ce côté-ci de l’Atlantique. Lionel, le saxophoniste qui a fait se rencontrer les musiques de Lili Boulanger et Yusef Lateef, qui a réuni l’esprit coltranien avec les traditions liturgiques françaises. Dix ans après leur dernier album commun, Lionel et Stéphane Belmondo célèbrent leurs retrouvailles et la reformation de leur mythique quintet. A la tête d’un groupe en forme de all-stars avec Eric Legnini au piano, la fratrie la plus fameuse du jazz hexagonal célèbre ses maitres à penser et fait la synthèse d’un quart de siècle d’aventures musicales.  » FNAC

Installons-nous tranquillement écoutons ce trompettiste, bugliste avec délectation.

DISCOGRAPHIE

  • 1993 : Lionel et Stéphane Belmondo, Quintet, Jazz à Reims (auto-production)
  • 1994 : Belmondo Quintet, For all friends (Challenge) Prix Django Reinhardt de l’Académie du jazz : meilleur musicien français
  • 1999 : Stéphane Belmondo et Sylvain Luc, Ameskery (Shaï records)
  • 1999 : Belmondo Quintet, Infinity (Shaï records)
  • 2000 : Stéphane Belmondo & Creative Art Trio, Endless Love (C.A.E Vulkan Records)
  • 2000 : Belmondo Quintet, Live au Plana (Plana Prod)
  • 2003 : Belmondo, Hymne au Soleil (B-Flat recordings/Discograph) Victoires du Jazz 2004 : meilleur album français ; meilleur artiste ; prix du public
  • 2004 : Stéphane Belmondo, Wonderland (B-Flat recordings/Discograph) Les Victoires du Jazz 2005 : meilleur album français ; meilleur artiste
  • 2005 : Belmondo & Yusef Lateef, Influence (B-Flat recordings/Discograph) Les Victoires du Jazz 2006 : meilleur album français
  • 2008 : Belmondo & Milton Nascimento (B-Flat recordings/Discograph)
  • 2009 : Belmondo Quintet, Infinity Live (B-Flat recordings/Discograph)
  • 2011 : Stéphane Belmondo, The Same as It Never Was Before (Verve/Universal Music France)
  • 2013 : Stephane Belmondo, Ever After (Emarcy/Universal Music France)
  • 2021 : Belmondo Quintet, Brotherhood (Jazz and People/B Flat recording)

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR