Le Concours Maurice André dans le Figaro

Le Figaro publiait le 9 novembre dernier un article de présentation du Concours Maurice André et dressait le portrait des 5 « héritiers » du maître. L’occasion de parler de trompette dans un grand média !

On a peu l’occasion de parler trompette dans le Figaro, mais pour le retour du concours Maurice André, le quotidien s’est penché sur cet événement et a décidé de nous en parler.

L’article nous propose la présentation du concours ajoutant quelques témoignages d’Ibrahim Maalouf, organisateur de cette édition. Le musicien raconte son ambition de redonner vie à ce concours et rêve de le pérenniser tous les 3 ans comme avant l’arrêt en 2006. On y lit également les liens étroits qui l’unissaient à Maurice André de par l’amitié entre son père Nassim Maalouf, à l’origine de la trompette à quart de ton et Maurice André. « Je crois qu’il[Maurice André] s’est un peu reconnu dans lui [Nassim Maalouf] ». Ils partageaient en effet tous les deux des expériences de vie difficiles, notamment leur travail dans la mine avant de devenir musicien.

L’article présente ensuite les « héritiers » de Maurice André. On peut y lire tout d’abord le portrait de Romain Leleu, et David Guerrier qui ont tous les deux une carrière internationale impressionnante. David Guerrier est d’ailleurs Lauréat du concours en 2000. Viennent ensuite les portraits de 3 jeunes musiciens : Célestin Guérin, Arthur Escriva et Lucienne Renaudin Vary. Ces 3 musiciens qui ont l’âge de se présenter, seront d’ailleurs peut-être présents à cette édition du concours. Nous vous en parlions il y a quelques semaines.

L’article est à retrouver en accès limité sur le site du Figaro.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR