Eric Le Lann, un livre autobiographique autour de sa carrière

Dans une autobiographie publiée en octobre, le trompettiste breton Éric Le Lann revient sur sa carrière de musicien de jazz. DansScorpion, ascendant Belon, le musicien raconte ses rencontres de Chet Baker à Herbie Hancock.

Éric Le Lann est un trompettiste originaire de Plœuc-sur-Lié (22). A 20 ans, il monte à Paris et rencontre une figure déjà légendaire : Chet Baker. « Il était là quand je suis arrivé à Paris, il faisait partie des meubles et était abordable ». De cette rencontre est née une carrière époustouflante que le musicien a décidé de raconter en livre en cette rentrée.

Eric Le Lann présente son livre autobiographique aujourd’hui, 40 ans après sa rencontre avec Chet. « J’ai commencé à écrire sur lui 20 ans après sa mort. J’ai pris conscience que je l’avais bien connu et que beaucoup en parlaient sans l’avoir fréquenté. C’est le point de départ du livre, avec mon accident de voiture, à 17 ans, la pension de mon enfance et la mort de mon père, mon premier professeur de trompette ».

Un livre de 150 pages dans lesquelles le musicien évoque la crème du jazz hexagonal des années 1970-1980, mais aussi Bernard Lavilliers ou Henri Salvador. Il fréquentera notamment cette génération de musiciens noirs américains, confrontés au racisme qui n’ont pas toujours accueilli ce musicien les bras ouverts « Ils avaient subi le racisme aux États-Unis et ne voulaient pas jouer avec un blanc ».


Mais face à ces géants, le musicien français relativise « Je ne les connaissais pas. Dans les années 1980, on n’avait pas tous les disques. Je trouvais qu’ils jouaient bien, c’est tout. Je jouais tous les soirs à l’époque. Les disques, je les écoutais pour travailler ».

Des albums, le trompettiste compositeur, aujourd’hui installé près de Pont-Aven (29), en a enregistré 18 sous son nom, dont « Origines », avec les Bretons Marthe Vassalo et Manu Lann-Uhel, et « New York », avec des musiciens de Miles Davis ou Bill Evans.

Aujourd’hui, à l’heure de la musique en ligne qui paie mal les artistes, c’est par son livre qu’Éric Le Lann s’exprime : « Un album qui marchait permettait de jouer en concert pendant cinq ans. Maintenant, la musique est éphémère. Ce livre, vendu pour le moment sur Amazon, aura une vie plus longue ».

Eric Le Lann a commencé sa carrière comme trompettiste à 20 ans. Il a enregistré une quinzaine d’albums sous son nom propre, notamment en compagnie de Mike Stern, Martial Solal, Archie Sheep, Eddie Gomez et Mino Cinelu. Il a aussi joué avec Chet Baker, Herbie Hancock, Billy Hart, Dexter Gordon et tant d’autres. Deux documentaires lui ont été consacrés : « Eric le Lann, protrait » d’Alain Gallet en 1990, produit par France 3 Ouest, ainsi que « Eric Le Lann à la trompette » en 1992, un film de Valérie Stroh produit par France 2 et Arte. Il a écrite des musiques pour le cinéma et le théâtre. Il continue actuellement sa carrière de trompettiste de jazz.

« Scorpion, ascendant Belon », disponible sur amazon.fr ou sur le site ericlelann.com. 15,82 € broché, 8 € version kindle.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR