Le Nice Jazz Festival fait le plein de Trompette !

Cette année le Nice Jazz Festival retrouve ca formule habituelle après deux années de Covid. Au programme : 30 groupes, 6 plateaux par soir, 2 scènes en simultané, 5 soirées. Et les trompettistes auront quelques soirées pour apprécier des artistes de notre bel instrument.

Vendredi 15 juillet à 21h15 – Curtis Harding

Auteur-compositeur-interprète, batteur, guitariste et producteur : Curtis Harding a créé sa propre synthèse de soul, de rock, de blues, de gospel, de psychédélisme et de R&B. Il appelle ça le « Slop and Soul ». En 2021, Curtis Harding a de nouveau marqué un retour attendu avec l’album « If Words Were Flowers » : il invoque plus que jamais le spectre du grand Curtis Mayfield et prouve, avec strass et paillettes, qu’il ne partage pas le même prénom avec le roi de la soul pour rien. Dans cet album, l’artiste s’est attaché la collaboration de 2 trompettistes : Billy Aukstik & Ludovic Louis !


Vendredi 15 juillet à 23h00 – Ibrahim Maalouf

Ibrahim Maalouf, l’instrumentiste français le plus populaire de la scène musicale française, crée à nouveau la surprise pour son 16ème album avec un programme inédit où il pousse la porte du hiphop. Récompensé à deux reprises par une Victoire du Jazz et par deux Victoires de la Musique, il est le seul instrumentiste à recevoir cette prestigieuse distinction en plus de 35 ans d’existence… Une nouvelle fois là où on ne l’attend pas, le musicien présentera sur scène un album inattendu avec une liste impressionnante d’invités, tous aussi incroyables les uns que les autres !


Samedi 16 juillet à 20h00 – THE BROOKS

Grâce à leur savant mélange de soul et de funk, The Brooks brouille les repères géographiques… Né de l’amour commun de ses musiciens pour la musique funk et soul authentique, ce groupe passionné et expérimenté attise le feu sacré à chacune de ses prestations ! 50 ans de musique afro-américaine sont condensés dans l’esthétique du groupe. Dans leurs concerts et dans leurs disques, on peut entendre la méticulosité de James Brown, la gourmandise de D’Angelo, le rayonnement de Fela Kuti, l’ouverture intergénérationnelle de Herbie Hancock et l’esprit novateur de J Dilla. On pourra y retrouver Hichem Khalfa à la trompette !


Dimanche 17 juillet à 20h00 – HYPNOTIC BRASS ENSEMBLE

En 2020, Hypnotic Brass Ensemble, fanfare funk, fêtait ses 20 ans de fraternité musicale. Le retour (plus jazzy, hip-hop, groovy, funky que jamais) de sept fils prodiges ! Hypnotic Brass Ensemble, c’est une fratrie venue de Chicago et composée de sept cuivres, tous fils de Phil Cohran, trompettiste du Sun Ra Arkestra. Soutenue, et c’est une première, par une guitare et une basse, leur musique composite combine jazz, funk, rock, hip-hop, rythm‘n blues, chanson, fanfare New Orleans, et taquine même parfois la house ou la soca. La folle énergie qui se dégage de ces hybridations fusionnelles est puissamment groove, carrément jubilatoire, infiniment dansante !

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR