Alban Noailly, lauréat du concours national de trompette de Lormont

Le concours avait lieu ce week-end et nous vous avons partagé en direct la finale ainsi que les résultats détaillés.

-> Relire Découvrez les résultats en détail du Concours National de Trompette de Lormont!

Aujourd’hui, nous sommes allé à la rencontre d’Alban Noailly, le lauréat de l’édition 2022 et nous lui avons posé deux questions.

Alban s’est vu décerné le 2ème prix, le jury n’a ps attribué de 1er prix.

Comment s’est passé la préparation du concours ?

« La préparation du concours à été très intense ! Avec mes professeurs, nous avons bien travaillé pour que je sois prêt le jour J. J’ai aussi axé mon travail sur le fait de changer d’instrument d’un morceau à l’autre, car je jouais de la trompette en Sib, en Ut et du cornet à pistons !
En plus du travail de l’étude et des concertos, je me suis aussi beaucoup préparé mentalement à cette épreuve, pour être le plus à l’aise possible sur scène. Cependant, les conditions du concours ne sont jamais exactement les mêmes que celles que l’on a imaginées… »

Alban Noaill

« Ce n’est pas facile de préparer un concours depuis 2 ans avec la situation sanitaire. Tant de mois sans se produire n’aide pas à notre construction artistique ! »

Comment tu as vécu ce Week-end ?

« Honnêtement, je n’étais pas pleinement satisfait de mon 1er tour, et je n’étais pas sûr de passer en finale. ..
Une fois que j’ai appris que j’y étais, j’ai essayé de rester positif.
En finale, malgré un peu de stress, j’ai essayé de transmettre ma musicalité au public et au jury. Je suis évidemment très heureux d’avoir été le lauréat de ma catégorie, en plus du prix du public !
J’ai été ravi de participer à ce beau concours. L’organisation était top et les retours du jury m’ont confirmé les points que je dois améliorer !
»

Alban au Cornet lors des éléminatoires

Éléments biographiques

Originaire de Nice, Alban commence la trompette à l’âge de 5 ans à l’école départementale de musique avec Frederic Dupouy, et poursuit son apprentissage au conservatoire de Grasse dans la classe d’Olivier Mauny.

Il participe depuis quelques années à de nombreux concours, notamment à l’Isle-sur-la-Sorgue où il obtient en 2016 le prix de « jeune talent » et en 2018 le 1er prix et le prix de la ville; ou encore au concours européen de jeunes trompettistes d’Alençon où il obtient un 2e prix. Il se produit avec différents orchestres comme le Brass Band Méditerranée, ou le Tagada Brass, un quintet de cuivre qu’il a rejoint depuis peu.

En 2020, il intègre la classe de trompette de Patrick Carceller où il obtient son DEM à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il est admis la même année en licence d’interprète et d’enseignant à la Haute École des Arts du Rhin.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR