Le concert du dimanche soir !

Comme tous les dimanches soir vous attendez votre concert. Ce soir sera un peu particulier car nous allons vous proposer une série de deux émissions consacrées à Maurice André.

Ces deux émissions, nous ne les avons jamais vues récemment en totalité sur les réseaux sociaux, quelques extraits sur YouTube sont les seules traces de ces deux monuments du Grand Echiquier. Le Grand Echiquier une émission d’une qualité remarquable que nous regardions et attendions avec impatience le soir dans les années 70 et 80.

Un ami de Trompette Actus mais avant tout un ami la trompette avait enregistré ces émissions à l’époque de la diffusion. Ces deux grandes émissions de Jacques Chancel ont eu un énorme succès.

Cet ami a converti ses enregistrements VHS en numérique pour nous les faire partager. Nous remercions notre ami Gérard pour ce remarquable travail effectué.

« On ne présente plus Maurice André aujourd’hui. Ce maître immortel de la trompette a participé à 2 émissions Le Grand Echiquier en 1987 et en 1980, et aujourd’hui grâce à Gérard, passionné de trompette, qui avait enregistré sur magnétoscope les émissions, nous vous les proposons dans leur intégralité. » Fabian Flament.

« Le Grand Échiquier est une émission de télévision de variétés française créée et présentée par Jacques Chancel. Elle est diffusée à 20 h 30 sur la première chaîne de l’ORTF du 12 janvier 1972 au 12 juillet 1972, puis la deuxième chaîne couleur de l’ORTF de septembre 1972 à décembre 1974, enfin sur Antenne 2 de janvier 1975 au 21 décembre 1989. L’émission fait son retour sur France 2 le 20 décembre 2018 et est animée par Anne-Sophie Lapix. Après avoir effectué un premier remplacement le 2 février 2021, Anne-Elisabeth Lemoine devient l’animatrice officielle de l’émission, succédant ainsi à Anne-Sophie Lapix qui désire se consacrer à la couverture médiatique de la future élection présidentielle de 2022. En raisons d’audiences de plus en plus faibles depuis quelques années, plusieurs médias relatent que l’émission s’arrêterait en septembre. Finalement, la direction de France Télévisions annonce que Le Grand Échiquier reviendra en septembre sous une autre formule. C’est désormais Claire Chazal qui animera l’émission, succédant à Anne-Elisabeth Lemoine qui souhaite se consacrer à son émission quotidienne C à vous. »

Maurice André né le 21 mai 1933, à Alès, et mort le 25 février 2012, à Bayonne est le maître incontesté de la trompette. Son phrasé, son son, son détaché, sa musicalité en font un trompettiste hors normes.

Il est bien évident que nombre de contemporains jouent fabuleusement bien de la trompette mais Maurice André pour nous qui sommes âgés a ouvert un boulevard. La trompette française est reconnu dans le monde entier et n’est pas près de mourir.

Il a été professeur de trompette au conservatoire national supérieur de musique de Paris où il a introduit l’enseignement de la trompette piccolo notamment pour le répertoire baroque. Inspirateur de nombreuses innovations de l’instrument, sa grande maîtrise technique et son profond sens artistique ont contribué pendant cinquante ans à populariser la trompette dans le monde entier.

Maurice André a joué et enregistré les grands concertos du répertoire avec les plus illustres chefs d’orchestre de son époque.

Lorsqu’on voit la discographie du Maestro, on ne peut être qu’impressionné. Il n’y a pas moins de 359 items sur discogs.

Nous vous renvoyons à un site qui lui est dédié qui est rempli d’informations.

« Maurice André a considérablement fait évoluer le jeu de la trompette, qui est devenue, grâce à lui, un instrument virtuose, mais surtout, un instrument mélodique. Bon nombre d’œuvres baroques et classiques, tombées dans l’oubli en raison de leur difficulté technique (usage presque exclusif des tessitures aiguës) ont été ressuscitées grâce à lui. Il a réalisé de nombreux enregistrements notamment avec la célèbre organiste Marie-Claire Alain. Ensemble, ils réalisèrent de nombreuses tournées à travers toute l’Europe.

Il a travaillé, en se basant sur un prototype des années 1950, en étroite liaison avec la célèbre maison Selmer qui fabrique, sur ses directives, une trompette piccolo en si bémol aigu à quatre pistons spécialement adaptée à ce répertoire. Cette collaboration a duré jusqu’en 1985.

La trompette connaît, grâce à lui, une popularité nouvelle qui entraîne de nombreux émules dans son sillage. Il a suscité aussi des partitions nouvelles : concertos de Henri TomasiBoris Blacher et Marcel LandowskiHeptade et Arioso barocco d’André Jolivet, œuvres d’Antoine TisnéGermaine Tailleferre et Jean-Claude Éloy. Il commandera aussi une œuvre à son ami Claude Bolling alliant trio jazz et le soliste classique : Toot suite. Sous son impulsion, la trompette a retrouvé les lettres de noblesse qu’elle avait acquises au xviiie siècle et l’École française s’est imposée comme la plus importante de la fin du xxe siècle.

Maurice André participe également de manière importante à la musique de kiosque de style champêtre, reprenant un vaste répertoire composé notamment au début du xxe siècle, formé de polkasmarchesscottish et mazurkas populaires, comme les célèbres Variations sur le carnaval de Venise, ou des airs populaires, comme Viens Poupoule, C’est l’piston (de Bourvil) ou Le Corso Blanc.

Ouvert à tous les styles, il interpréta également des musiques viennoises et des musiques de film.

La trompette lui doit tellement que dans le monde entier ce nom sonne aux oreilles de chacun.

Voici la pépite dont nous vous parlions. Nous sommes en présence d’un enregistrement de 1987 en VHS, excuse la qualité des images.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR