Jeremy Pelt quintette!

Vous connaissez les griots d’Afrique, appelés également bardes? Ce sont des personnes des conteurs qui partagent à l’oral les histoires et mythes des grands personnages. Ils participent ainsi à transmission de la culture africaine. Nous avions en France l’équivalent trouvères et troubadours, conteurs qui de soirées en déplacements transmettaient l’histoire d’un personnage, d’une bataille.

Jeremy Pelt se plonge en quintette dans les vies des grands conteurs du jazz avec « Griot : This is Important ! » son nouvel qui retrace le parcours des griots, ces gardiens de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest.

Jérémy Pelt est né le 4 novembre 1976 en Californie. Il a étudié la trompette classique dans son enfance et s’est concentré sur le jazz après avoir joué dans un ensemble de jazz au lycée. Il a étudié au Berklee College of Music . Parmi ceux avec qui il a joué figurent Ravi Coltrane , Roy Hargrove sur lequel nous avions fait un article et dont nous avons écouté un concert sur trompette Actus, Greg Osby et Cassandra Wilson . la discographie de ce monsieur est importante.

Pour cet album, l’immense curiosité de Jeremy Pelt l’a tout naturellement conduit à se documenter sur les griots d’Afrique de l’Ouest grâce auxquels les souvenirs et actes de bravoure des anciens temps se transmettaient oralement. Il a alors senti le besoin impérieux de jouer un rôle similaire, dans son propre contexte. C’est-à-dire sur le jazz.

«Ce sont des conteurs, mais aussi des musiciens-poètes, gardiens de l’histoire orale d’une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest : les griots. Et le trompettiste américain Jeremy Pelt a eu la brillante idée de s’appuyer sur le sens du travail de ces troubadours pour bâtir son nouvel album, Griot : This is Important !, lui-même couplé à la publication d’un livre d’entretiens réalisés par Pelt qui « examine les vies des grands conteurs [storytellers] du jazz ». L’album pourrait servir de bande-annonce au livre : des bouts d’entrevue (avec Harold Mabern, Bertha Hope, JD Allen, Ambrose Akinmusire…) lancent ou accompagnent les compositions de Pelt, appuyé ici avec la plus grande souplesse par son quintette (notamment Chien Chien Lu au vibraphone et Victor Gould au piano). On parle jazz et création, bien sûr, mais aussi questions raciales et même religion. Naturellement, les propos donnent une couleur particulière à la musique, et vice versa (on notera d’ailleurs le jeu lyrique de Pelt, tout en profondeur)… et n’est-ce pas là d’ailleurs le fondement de l’art des griots ? Un projet fort stimulant.» Guillaume Bourgault-Côté Le devoir site Canadien.

Jeremy Pelt in 2018.
Jeremy Pelt

Nous avons écouté tous les titres de cet album «Griot this is important!» Nous avons beaucoup aimé.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR