Le secret de nos classiques : Penny Lane

Titre des Beatles Penny Lane est surtout connu pour son très beau solo de trompette Picolo, mais que raconte cette chanson. C’est ce que je vous propose de découvrir aujourd’hui.

Nous sommes le 24 novembre 1966, Paul, John, George et Ringo reviennent en studio, où ils n’avaient pas travaillé depuis le 21 juin et l’enregistrement de she said she said pour l’album revolver. Dans cette période, ils effectuent une tournée mondiale qu’ils ont décidé comme étant la dernière. Ce qui leur donne l’idée et les moyens de nouvelles sonorités différentes, car ils n’auront plus à les faire en direct sur scène.

C’est avec cette idée qu’ils retournent en studio pour créer un album qui n’a pas de nom et qui finira par être le Sergent Pepper’s lonely hearts club band. Le premier titre à sortir des bandes est strawberry fields forever. C’est en décembre que Paul McCartney amène Penny Lane. La chanson sera le deuxième titre écrit pour l’album, mais ni l’un ni l’autre ne figure sur l’album, car Brian Epstein voulait entretenir la demande sur le groupe après six mois sans titre inédit. Ils sortiront donc sur un 45 tours « double-face A« . Ils sont empreints de nostalgie puisque Lenon, pour le premier, et McCartney, pour le second, parlent ici de Liverpool, l’un par le biais du parc d’un orphelinat de leur enfance, l’autre par un quartier de Liverpool. Car Penny Lane est le nom d’une rue, mais aussi d’un quartier.

À ce sujet Paul raconte « Deux chansons sur Liverpool ! Ça a toujours été une bonne chose pour nous, on était ensemble depuis si longtemps qu’on pouvait se permettre ça : Strawberry Fields et Penny Lane ouah ! On avait passé nombre de nos années de formation à arpenter ces deux endroits. Penny Lane, c’était le dépôt où je devais changer de bus pour aller depuis chez moi jusqu’à chez John et chez beaucoup de mes amis. C’était un grand terminal d’autobus qu’on connaissait tous très bien. J’ai chanté dans le chœur de l’église St Barnabas, juste en face« 

Dans la chanson, on se retrouve dans une balade dans le quartier on passe par le coiffeur qui expose des photos des têtes qu’il a connues. Le banquier qui ne met jamais d’imper et dont les enfant se moquent ou encore le pompier qui bichonne son camion. Puis le moment, le passage qui nous intéresse le solo de trompette. Et on repart voir l’infirmière qui vent des pavots. Et on finit par rejoindre nos héros dans l’échoppe du barbier. Dans le refrain on apprend que Penny Lane est  » dans ses yeux et dans ses oreilles » qu’il n’a qu’à s’assoir sur un banc, fermer les yeux et il y est.

Pour le solo, George Martin le producteur des Beatles, fait appel à David Mason le trompettiste de Covent Garden et du Royal Philharmonic Orchestra. McCartney quand il a l’idée de mettre un solo de trompette le chante à George Martin qui en écrit la partition et appelle David qui arrive au studio avec pas moins de neuf trompettes différentes afin de proposer des possibilités, c’est la trompette piccolo en si bémol qui est choisie. La séance d’enregistrement a été difficile, mais le résultat est unique, et n’avait jamais été fait auparavant. Certains historiens des Beatles ont affirmé que la bande avait été accélérée, mais cela s’est révélé inexact. David Mason a par la suite participé à d’autres chansons des Fab four dont A Day in the Life, Magical Mystery Tour, All You Need Is Love et It’s All Too Much. Voici sa version du solo.

En recherchant des news à vous partager un de nos rédacteurs a trouvé une version reprise par Christophe Willem et dont le solo de trompette piccolo est interprété avec virtuosité par Frédéric Foucher. Qui a un sacré CV puisqu’il est  1er Prix de Trompette au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (2006) dans la classe de Clément Garrec et Pierre Gillet. Membre du Brass Band de la Musique de l’Air de Paris (2003 / 2006), puis depuis 2006 il est Trompette solo de l’Orchestre d’Harmonie de la Musique de l’Air de Paris et de l’Orchestre des Concerts Pasdeloup  Invité régulièrement au sein de l’Orchestre de l’Opéra de Paris, de l’Orchestre National de France ou de l’Orchestre National d’Île-de-France…

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR