Le concert du dimanche soir

Dizzy Gillespie & The UN Orchestra – Live At The Royal Festival Hall 1989

Ce soir ce sera du jazz avec un des maîtres incontesté qu’est Dizzy Gillespie.

« John Birks Gillespie dit Dizzy Gillespie, né à Cheraw (Caroline du Sud) le 21 octobre 1917 et mort le 6 janvier 1993 à Englewood (New Jersey), est un trompettiste, auteur-compositeur-interprète et chef d’orchestre de jazz américain.

Avec Louis Armstrong, Roy Eldridge, Henry « Red » Allen, Chet Baker, Miles Davis, Clifford Brown, Thad Jones, il est l’un des plus importants trompettistes de l’histoire du jazz.

Avec Charlie Parker, Kenny Clarke, Thelonious Monk, Charlie Mingus, il est une des figures fondatrices du style bebop et il a contribué à introduire les rythmes afro-cubains dans le jazz.

Dizzy Gillespie se distinguait en particulier par sa trompette au pavillon incliné vers le haut, il jouait parfois avec une sourdine. Ses joues gonflées à bloc comme celles d’un crapaud, sa joie de vivre et son humour ravageur sont pour beaucoup dans sa popularité auprès du public. En tant que trompettiste, il est considéré par ses pairs comme un virtuose hors normes. »

Ecoutons « A Night in Tunisia » composition de 1942

Initié à la musique à l’âge de 4 ans par son père, il débute la trompette à l’âge de 12 ans en autodidacte et parvient à gagner une bourse pour le Laurinburg Institute où il étudie le piano et la trompette. Après avoir écouté Roy Eldridge à la radio, il décide de devenir un trompettiste de Jazz. Influencé par Roy Eldridge, Dizzy Gillespie remplace ce dernier dans le « Teddy Hill Band » après son départ. Ses expérimentations musicales lui valent l’attention du fameux trompettiste (et futur « père » musical de Dizzy Gillespie) Mario Bauza, fondateur du jazz afro-cubain et membre à cette époque du Cap Calloway Orchestra en 1939 Gillespie lui-même intègre l’orchestre de Cap Calloway. Malgré ses talents musicaux, Calloway apprécie peu la « musique chinoise » des solos de Gillespie, et il se fait renvoyer deux ans plus tard suite à une altercation avec Calloway (les deux musiciens deviendront plus tard de grands amis jusqu’à leur mort). Dizzy Gillespie joue alors dans diverses formations, notamment celle de DukeEllington.

On se souvient tous de sa participation au Grand échiquier de Jacques Chancel avec Maurice André lorsque ce dernier tord son pavillon de trompette.

Lorsqu’on parcourt la discographie de Dizzy Gillepsie, on est stupéfait du nombre d’enregistrements et de disques auxquels il a participé.

Ce soir notre concert est enregistré en 1989 soit 4 ans avant la mort de Dizzy d’un cancer. Installons-nous tranquillement et savourons.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR