Secret d’histoire : La céleustique

La céleustique ou musique d’ordonnance est la technique utilisant des instruments de musique et des signaux pour transmettre des ordres aux troupes. Elle est utilisée depuis toujours et par toutes les armées. Les instruments utilisés sont le plus souvent les tambours permettant d’instaurer un rythme de marche pour les troupes, les ordres eux sont transmis par les trompettes (et assimilés) ou par les dérivés de la flûte. Ainsi dès les Romains les ordres était transmis via les buccins, les celtes le carnyx.

Philippe Contamine historien spécialiste de la fin du Moyen Âge a prouvé que les armées du Moyen Âge comptaient dans leur rang des trompettes chargées de transmettre les ordres. Sous François 1er les musiciens sont soldés (paye d’un soldat) et deviennent officiellement membre de la musique d’ordonnance. On trouvera à cette époque plutôt des tambours et fifres pour l’infanterie, la trompette pour la cavalerie et le sifflet pour la marine.

On peut retrouver ces signaux dans l’Orchesographie de Jehan Tabourot ou dans l’harmonie universelle du père Mersenne. Tout comme la cavalerie est très utilisée la trompette de cavalerie est utilisée pour les combats. Ainsi on peut trouver trace de peinture de trompette montée à cheval à l’époque de Napoléon

Populaire aussi de l’autre côté de l’Atlantique, on ne peut pas dissocier la trompette de cavalerie de la charge de la cavalerie contre le camp apache ou contre les Mexicains.

En France elle a été très longtemps utilisée via les chansons de régiment, permettant de les reconnaitre sur le champ de bataille. En 1932 fut créé la consécration du trompettiste amateur la fameuse sonnerie « aux morts ». Utilisée depuis à chaque cérémonie pour rendre hommages au mort.

Les avancées technologiques ont rendu l’utilisation des instruments obsolète, mais de nos jours nous avons toujours les orchestres militaires qui au début avaient pour but de rendre plus fastueuse les cérémonies sous Napoléon et qui maintenant sont parmi les orchestres les plus réputés.

La céleustique a œuvré dans la création du CNSMDP en effet l’école de musique municipale (ancêtre du conservatoire) a été créée pour former les instrumentistes de la musique de la garde nationale la classe de trompette et clairon fut donc l’une des premières ouverte.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR