Wynton Marsalis et son nouvel album « The Democraty! Suite »

« The democraty! suite » est le nouvel album de Wynton Marsalis sorti le 15 janvier. Il a été enregistré en live dans Jazz à l’Appel Room du Lincoln Center pendant le confinement de la Covid-19.

« La musique jazz est la métaphore parfaite de la démocratie« , déclare le célèbre trompettiste. Cet album numérique de Marsalis et d’un septuor composé de membres du célèbre Jazz at Lincoln Center Orchestra.

Il voulait l’enregister en hommage aux élections américaines et au peuple. “La question à laquelle nous sommes confrontés en ce moment en tant que nation est: Voulons-nous trouver un meilleur chemin?”, demande Marsalis. Il signe ici un magnifique album uniquement numérique qu’il veut engager. « Une fois par décennie, je sors un album engagé », faisait un jour remarquer Wynton Marsalis à Télérama.

Rappelons qui est Wynton Marsalis. Wynton Marsalis est un trompettiste et compositeur américain né en 1961. Il excelle dans tous les répertoires aussi bien dans l’interprétation des oeuvres classique et des oeuvres de jazz.

Il compose pour toutes les formations, du big band aux quatuors à cordes en passant par les orchestres symphoniques.

Né à la Nouvelle Orléans d’un père musicien Marsalis est le second des 6 enfants du pianiste-compositeur-professeur de jazz Ellis Marsalis Jr. et de sa femme Dolores. Son frère ainé Branford Marsalis joue des saxophones ténor et soprano, tandis que ses cadets Delfeayo Marsalis et Jason Marsalis jouent respectivement du trombone et de la batterie. Toute une famille de musicien. Son papa Ells est décédé il n’y a pas très lontemps le 1er avril 2020.

Il commence la trompette à l’âge de 6 ans et tout ira très vite pour lui. A 14 il joue Haydn en concert et part à 18 ans à New York pour étudier. Il joue bientôt avec les plus grands noms du jazz : Sarah Vaughan, Dizzy Gillespie, Sweets Edison, Clark Terry, Sonny Rollins, Ron Carter, Herbie Hancock, Tony Williams…

Sa passion pour la musique de BachBeethoven et Mozart l’amène également à poursuivre une carrière dans la musique classique. À l’âge de vingt ans, il avait déjà enregistré les concertos pour trompette de Haydn, Hummel et Leopold Mozart.

Prix Pullitzer, Grammy Awards Classique et Jazz, à 43 ans il comptait 30 albums de jazz et 16 de classique.

En février 2016, Wynton Marsalis reçoit le titre de Docteur Honoris Causa de l’Université Jean Moulin de Lyon 3. On dit de lui qu’il est exemplaire, toujours classe et sans histoire.

Wynton s’attaque au répertoire de Dizzy Gillespie et Charlie Parker

Même ici dans une chanson de variété immortelle, quel phrasé!!

Concerto d’Haydn joué par Marsalis il y a déjà bien longtemps.

Trompette Actus

GRATUIT
VOIR